Ateliers de créations pour les personnes détenues

Emotions Masquées - masquer l'émotion

L’expérience du masque entier avec les participants (août 2021 au Centre pénitentiaire d’Aiton) :
Débarrassé du langage articulé, le masque ouvre de nouveaux circuits expressifs. En modifiant l’image de soi, le masque permet une nouvelle liberté d’invention corporelle. Nous redécouvrons ainsi la force d’un geste et la tenue des attitudes. C’est comme parler une langue étrangère. Plus aucun geste ne peut se faire comme dans la réalité. Un mouvement qui serait suffisamment expressif à visage découvert devient illisible une fois le visage masqué. Il demande à être amplifié d’une part, et purifié de l’autre.