Catégories
Non classé

Bonjour tout le monde !

Article écrit par l'artiste Arnaud Théval

Il faut dire ...

Voilà ce que j’entends quand j’écoute ceux qui vont en prison, il faut dire que ça remue, mais quoi d’autres ? La Cité des arts propose à des artistes de concevoir des ateliers de créations pour personnes détenues grâce au dispositif interministériel Culture-Justice. Désormais les artistes font partie du paysage carcéral, mais ce qu’ils y fabriquent demeure peu visible. Et que dire de la mémoire de ces moments passés à co-construire un imaginaire commun qui disparaît dans la vitesse du quotidien, comme une fuite déplorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *